Nelly, naturopathe

Nelly, naturopathe

Nelly Pinguet, praticienne en santé humaniste et naturopathe à Ahetze.

Bonjour Nelly, pourrais-tu nous parler de toi ?

Je m’appelle Nelly Pinguet. J’habite Ahetze depuis 2008. Je suis praticienne en Santé Humaniste et Naturopathe.
Je me suis spécialisée en Périnatalité, c’est-à-dire que je suis accompagnante autour de la grossesse, du bébé, du petit enfant. Je pratique également l’enveloppement Rebozo.

Peux-tu nous expliquer ce qu’est la ‘santé humaniste’ ?

C’est une thérapie élaborée par un médecin homéopathe de Toulouse, le Docteur Martine Saves. La Santé Humaniste est une technique d’harmonisation énergétique qui s’appuie sur l’information cellulaire dans le but de retrouver un équilibre corps physique / esprit.

Nous avons la parole pour dire ce que nous ressentons, et notre corps s’exprime par des symptômes, des maladies. Retrouver cet équilibre est primordial pour notre santé, pour améliorer la relation et la confiance en soi, faciliter la gestion des émotions et du stress, réparer les souffrances vécues…

Qu’est ce que la naturopathie ?

C’est une médecine traditionnelle reconnue par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) qui considère la personne dans sa globalité physique et psychique, une synthèse de pratiques naturelles pour garder ou améliorer sa santé.

Les 3 règles essentielles de vie  sont : alimentaire, neuro-psychique & physiologique, propres à nourrir et purifier l’organisme afin qu’il conserve son équilibre.

Et l'enveloppement Rebozo, à qui s'adresse-t-il ?

Il se pratique à la suite d’une grossesse ou à tout moment de la vie d’une femme. Il marque une étape, celle du passage d’un état à un autre et permet de se repositionner en tant que femme, se recentrer, réintégrer son énergie, sa vitalité…

Ce nom vient du tissu mexicain utilisé pour l’enveloppement du corps. Il consiste en 3h de temps bienveillant dans l’harmonie yin pour unifier notre être profond et se ressourcer :

  • un modelage à 4 mains aux huiles essentielles favorisant un relachement profond,
  • un bain chaud aux plantes astringentes et réchauffantes,
  • un resserrage avec le rebozo en 7 points clé du corps,
  • une tisane drainante accompagne ce moment privilégié.

C’est une idée de cadeau original.

Qu’est ce qui t’a amené à faire ce métier ?

J’ai toujours été attirée par une façon différente d’appréhender la médecine. Je faisais soigner mon enfant par homéopathie. De fil en aiguille j’ai testé sur moi des méthodes plus naturelles. J’avais envie de prendre ce virage dans ma vie mais je n’osais pas.

Puis un voyage en Crète m’a fait prendre conscience que je ne menais pas la vie qui me correspondait, que je n’étais pas heureuse. Je l’ai vécu comme un gros électrochoc à mon retour de vacances.

De plus, j’étais très mal dans mon boulot, je suis tombée malade et j’ai compris qu’il était vital de changer de voie, de faire un métier où je pourrais m’épanouir en étant tout simplement moi-même. J’ai trouvé une école pour suivre des études de naturopathie. En sortant de ce cursus, il me manquait quelque chose : une dimension plus globale de l’être humain à approfondir. Mon chemin a croisé celui de l’institut AMA où j’ai étudié la santé humaniste avec une spécialisation en périnatalité.

Je suis passionnée par ce que je fais, et pour moi, c’est avant tout du plaisir avec les personnes qui viennent me voir ; c’est un échange permanent tellement enrichissant !

Existe t’il un label ou un agrément pour la profession ?

Oui, il en exisre plusieurs, cette médecine traditionnelle n’étant pas officiellement reconnue en France, contrairement à de nombreux autres pays d’Europe. J’ai fait mes études dans une école affiliée à la fédération nationale de la naturopathie (FENAHMAN).

Quels conseils pratiques donnerais-tu à ceux qui voudraient faire de la naturopathie ?
  • Ne pas faire ce métier parce que “c’est dans l’air du temps” mais le ressentir comme une passion,
  • Etre dans une démarche de remise en question de soi-même,
  • Trouver une école qui dispense un enseignement de qualité
Quels sont tes outils de travail ?
  • l’équilibrage énergétique (acupression, réflexologie plantaire, travail émotionnel …)
  • l’équilibre alimentaire
  • la phytothérapie
  • la gemmothérapie (extraits de bourgeons)
  • la micro-nutrition cellulaire ((pour relancer les fonctions des organes)
  • les fleurs de Bach
  • la relaxation…

Après, c’est une question de bon sens et de responsabilisation de chacun !

La Naturopathie et la Santé Humaniste ne se substituent pas à la médecine conventionnelle, elles sont complémentaires.

Sous quel statut exerces-tu ton activité ?

Je suis en portage salarial.

Pourquoi communiquer sur Lekuko te paraît important ? Qu’est ce que cela t’apporte ?

Au niveau local beaucoup de gens se croisent sans se voir. On le ressent même quelquefois entre voisins. Nombreux sont ceux qui peuvent apporter leur expérience à la communauté, c’est important de se rencontrer et de se faire connaître. En quelques mots, c’est “être dans le partage”.

Que souhaites-tu dire aux lecteurs de Lekuko ?

Je souhaite que les lecteurs utilisent de plus en plus cette belle fenêtre pour soutenir l’action du WebMagazine qui a le mérite d’exister.  Mettre en lumière des personnes tournées vers les autres et partager, c’est un beau programme !
Et aussi, “être acteur de sa santé” est un beau cadeau que chacun peut s’accorder car nous sommes tous des êtres uniques et précieux pour nous-même et notre entourage.

Vous pouvez me joindre au 06 32 82 02 98 ou via les liens de la colonne de droite.

{google_map}64210 Ahetze, France{/google_map}