Gravuplac, ensemble on voit plus loin

Gravuplac, ensemble on voit plus loin

Raphael Huveteau, fondateur de Gravuplac Publicité.

Pouvez-vous vous présenter ?

Bonjour, je m’appelle Raphael Huveteau, j’ai 43 ans, j’habite Ahetze, je travaille dans la Zone Industrielle du Jalday, au sein de l’entreprise l’agence Gravuplac Publicité.

En quoi consiste votre activité ?

L’agence Gravuplac Publicité comme son nom l’indique est une entreprise dans le domaine de la communication, signalétique, publicité.

exemple-signaletiqueNous sommes spécialisés dans tout ce qui est enseigne publicité, beaucoup de poses adhésives. Tout ce qui a trait au milieu de la communication au sein des entreprises, voire même les particuliers….

Nous faisons tout ce qui est impression numérique, sérigraphie, de la découpe, de l’enseigne, du néon… tout ce que vous pouvez imaginer.

L’entreprise existe depuis 2010 et nous sommes 4 salariés plus moi le gérant. C’est une SARL.

Nous intervenons au niveau local, régional et sur certains clients au niveau international.

Nous avons des sous traitants.

Pourquoi vous être installé ici, au pays basque ?

raphaelMon expérience professionnelle a fait que j’ai été amené à travailler dans la zone industrielle du Jalday à Saint Jean de Luz, et un jour l’occasion s’est présentée de changer d’entreprise et d’installer ma propre entreprise. La zone du Jalday est parfaite.

Nous travaillons énormement avec les entreprises qui sont sur la zone, et avec le sud du Pays Basque. Ce que l’on appelle le Nord pour nous, c’est au delà de Guéthary 😉
On travaille avec l’intérieur du Pays Basque et quelques clients régionaux et internationaux avec qui, nous travaillons sur l’Europe.

Existe t il un label ou un agrément pour votre activité ?

Il y a un label Imprim’ Vert, conçu à la base pour le métier de l’imprimerie, et non pas de la communication et de la publicité. Il y a eu un petit glissement vers certaines entreprises qui faisaient de l’impression numérique, comme nous. Mais pour moi, le label Imprim’ Vert, reste insuffisant. On utilise quand même de l’encre, du papier, du plastique.
Je préfère éviter de dire que j’ai Imprim’Vert puisque cela reste une goutte d’eau.

Pouvez-vous nous parler de l'activité braille ?

Nous sommes deux entreprises distinctes mais partenaires. La première, GRAVUPLAC, située à Montauban est spécialisée dans la gravure et la signalétique des grands bâtiments. La deuxième, AGENCE GRAVUPLAC PUBLICITE, pour toute la partie communication, signalétique et publicité.

On est capable de retranscrire sur mesure, pour n’importe quelle entreprise, une communication, en adaptant selon leur charte graphique, leurs besoins, une communication en braille sur chaque plaque. Pour les bureaux, les pictogrammes pour les communs, les toilettes, sur chaque signalétique présente dans l’entreprise, on est capable de retranscrire sur un format dur, rigide, pas sur des bâches, la traduction en braille.
Cela peut être sur de l’alu, du plastique,… une plaque touristique. A partir du moment, où il y a un support rigide, on peut retranscrire la signalétique en braille, du moins les textes…

Depuis 3 ans, nous sommes équipés, et l’activité se développe pour le moment à Montauban. Lorsque nous répondons à un appel d’offres, nous proposons l’option braille pour la signalétique des bâtiments ou pour les petites entreprises ou sur mesure.

Concernant le braille et le relief, on peut rappeler les obligations à tenir pour les collectivités et bâtiments recevant du public.

“Selon la loi de 2005 pour l’accessibilité des établissements recevant du public, que vous soyez conseiller municipal, directeur d’agence bancaire, directeur de centre de vacances, hôtelier, responsable technique de collectivité, restaurateur… Vous devez rendre tous vos bâtiments accessibles aux personnes handicapées d’ici le 1er janvier 2015.

Face au grand nombre de chantiers en retard, cette échéance difficile a été aménagée afin de permettre aux maîtres d’ouvrages de réaliser les travaux en évitant les sanctions financières et pénales prévues par la loi, en échange d’un engagement ferme et définitif. Le dispositif mis en place cette année par le gouvernement se nomme « Agenda D’Accessibilité Programmée ». Outre un délai supplémentaire de 3 à 9 ans selon les cas, le dispositif prévoit des modalités de financement des travaux.”

Nous saurons vous conseiller pour l’intégration d’une signalétique conforme qui peut comporter du braille, sur l’utilisation d’une balise audio souvent source d’économies, ou encore pour la mise en place d’un système de guidage au sol pour les personnes désorientées ou atteintes de déficience visuelle.

Pour plus d’informations sur l’ordonnance

L’Agence Gravuplac Publicité s’est donc doté de deux machines outils.

Une Laser Gravograph LS900 pour le relief et une Table à graver Gravograpg 960I pour le braille.

Pour le relief, on commence par la découpe de caractères ou motifs dans du PVC noir ou blanc d’une épaisseur de 0.8 à 1.3mm, puis le tout est collé sur le support désiré.

Pour le braille, après un perçage précis du support, est inséré une bille en force. La bille sera en acier si le support est en PVC, ABS ou métacrylate. Elle sera en PVC si le support est en aluminium. Le caractère braille répond toujours aux mêmes dimensions environ 6 à 8mm de hauteur.

zone lecturePlaque de porte, directionnel, répertoire, suspendu, drapeau… la signalétique visuelle se décline sous différentes formes avec pour même objectif de guider, orienter et informer le visiteur. Nous réalisons également la gravure.

Où peut-on voir des exemples de réalisations brailles par ici ?

Souvent c’est sur des appels d’offres avec des menuisiers locaux. Lorsqu’ils répondent à une rénovation d’une maison de retraite, d’un EHPAD, forcement, tu as des personnes malvoyantes dans les EHPAD et ils installent cette solution.

L’accessibilité des bâtiments publics qui doit devenir obligatoire comprend également la notion de braille, et nous anticipons l’adoption de ce texte.

Donc, nous avons fait quelques EHPAD, mais pour le moment, très peu de bâtiments sont déjà équipés.
Dans le cas de rénovation, les menuisiers qui refont les agencements à l’intérieur des maisons, ou des collectivités, et dans leur lot d’appel d’offres, ils ont la signalétique, et sur la signalétique, ils rajoutent cette option là.

Un conseil à donner à des jeunes qui voudraient se lancer dans votre activité ?

Je dis à mes stagiaires que ce n’est pas parce qu’ils sont graphistes, qu’ils réussiront dans ce métier. Ils ont souvent l’impression qu’ils sont tous graphistes mais la désillusion peut être terrible, parce que des graphistes, il y en a des milliers.

Moi, j’ai la chance d’avoir une perle, Damien, mon graphiste qui a 28 ans, qui est top. Pour son âge, il est très créatif.

On ne fait que de la créa, il faut être hyper polyvalent dans ce métier, et pas que graphiste. Lorsque des intervenants graphistes extérieurs m’envoient des fichiers, c’est parfois une catastrophe. Le conseil c’est peut-être un peu dur, mais il faut être ultra polyvalent et d’être à l’écoute à fond des gens.

Pourquoi communiquer sur Lekuko te paraît intéressant ?

Pour le réseau local, pour échanger avec les gens, c’est intéressant. Même si nous travaillons avec plein de gens, dont certains sur Paris qui me mandatent pour bosser, néanmoins notre chiffre d’affaires se fait localement.

Vous aurez votre fiche sur notre site avec tous vos contacts, auriez-vous quelque chose à proposer ou à demander à nos lecteurs ?

Appelez nous. Nous traitons tout le monde et c’est notre force, à égalité, que cela soit une grosse entreprise, ou un particulier , je n’ai jamais fait de différence, et ce qui nous a sauvé.

Au départ, on avait tendance à laisser de côté les petits clients. Aujourd’hui, nous avons énormément de petites entreprises et de particuliers, et du coup, nous avons baissé nos tarifs des produits sans brader la main d’oeuvre.

Nous avons triplé notre nombre de factures chaque mois pour le même CA. Nous faisons plus de réalisations sur plus de petites entreprises, de particuliers. Souvent, nous avons une grosse affaire par mois qui augmente le chiffre.

Nous sommes devenus plus abordables pour les petites entreprises locales.

Pouvez-vous nous donner quelques exemples de réalisations pour les particuliers ?

De la décoration intérieure, impression de tapisserie, au panneau sur le portail, attention chien méchant, à la médaille gravée suspendue au cou du chien, de la décoration de vitre teintée, fumée, solaire, anti UV.

Beaucoup de baies vitrées chez les particuliers.

Des baies vitrées avec du film solaire anti UV qui permettent d’éviter la décoloration d’un canapé derrière une fenêtre… Nous allons chez les gens, faire la pose.

{google_map}169  rue Belharra, 64500 Saint Jean de Luz{/google_map}